20 de mar de 2016

Minicurso “Sémiotique du discours scientifique: du texte à l’image”, por Maria Giulia Dondero (FNRS/ULg, Bélgica)


De 11 a 14 de abril de 2016, acontecerá na Unesp de Araraquara o minicurso “Sémiotique du discours scientifique: du texte à l’image, ministrado pela Profa. Dra. Maria Giulia Dondero (Fonds National de la Recherche Scientifique/Université de Liège), que atuará de março a maio de 2016 no Programa de Pós-graduação em Linguística e Língua Portuguesa da FCLAr/Unesp como pesquisadora visitante do CNPq – Nível 1 (processo n. 403644/2015-1), sob a coordenação do Prof. Dr. Jean Cristtus Portela, do Departamento de Linguística da Unesp/Araraquara, em colaboração com os professores doutores Arnaldo Cortina (FCLAr/Unesp), Matheus Nogueira Schwartzmann (FCLAs/Unesp), Elizabeth Harkot-de-la-Taille (FFLCH/USP) e Antonio Vicente Seraphim Pietroforte (FFLCH/USP).

O minicurso é uma promoção do Programa de Pós-graduação em Linguística e Língua Portuguesa e do Grupo de Pesquisa em Semiótica da Unesp (GPS-Unesp).

Sobre a pesquisadora visitante

Maria Giulia Dondero é pesquisadora do Fonds National de la Recherche Scientifique-F.R.S.-FNRS (Bélgica) e professora na Université de Liège (Bélgica), onde desenvolve pesquisas em semiótica visual, especialmente sobre a imagem científica, artística, religiosa e sobre a argumentação visual na vulgarização científica. É autora de cerca de cinquenta artigos em língua francesa, italiana, inglesa, portuguesa e espanhola; dirigiu cerca de quinze obras coletivas e números especiais de revistas sobre fotografia, imagem científica e subjetividade na imagem. Publicou as obras: Des images à problèmes: le sens du visuel à l’épreuve de l’image scientifique (com J. Fontanille, Limoges, 2012; tradução em língua inglesa: The Semiotic Challenge of Scientific Images: A Test Case for Visual Meaning, Ottawa, Legas Publishing, 2014); Sémiotique de la photographie (com P. Basso Fossali, Limoges, 2011; versão italiana: Semiotica della fotografia. Investigazioni teoriche e pratiche di analisi, Guaraldi, Rimini, 2006, 2008); Le sacré dans l´image photographique: études sémiotiques (Paris, 2009). É co-fundadora e diretora da revista Signata: Annales desémiotiques/Annals of Semiotics, co-diretora da coleção Sigilla (PULg) e também secretária geral da Associação Internacional de Semiótica Visual (AISV) e primeira vice-presidente da Associação Francesa de Semiótica (AFS).

PROGRAMME

Datas e horários: de 11 a 14 de abril, das 14h às 18h.
Local: FCLAr/Unesp, salas 28 (11 e 13/04) e 29 (12 e 14/04).
Número de vagas: 60.

O minicurso será ministrado em francês. Serão fornecidos certificados àqueles que participarem de ao menos três dos quatro encontros.

INSCRIÇÕES abertas de 18/03 a 11 de abril de 2016, pelo link: http://pitagoras2.fclar.unesp.br/inscricoes/index.php

***

Résumé
Ce cours vise à explorer le discours scientifique à partir de deux perspectives :
1. La relation entre texte et image. L’image sera étudiée dans ses rapports avec le texte qui l’englobe, ainsi qu’avec le titre, la légende, les encadrés, en faisant référence aux compétences requises par les différents genres et régimes discursifs de la littérature scientifique ;
2. La relation entre les genres discursifs de la recherche (expérimentation) et les genres de la vulgarisation (diffusion des savoirs). En ce qui concerne la vulgarisation, nous prendrons en considération les revues de vulgarisation généraliste et les ouvrages de vulgarisation savante, ainsi que, plus brièvement, la diffusion des connaissances au sein des musées des sciences, qu’on peut concevoir comme un prolongement didactique des genres de la vulgarisation. Dans ce cadre, l’image est confrontée à un contexte complexe : elle est associée à des installations et à des dispositifs qui prennent sens en fonction de l’enchaînement des salles, des parcours prévus/effectués, des expérimentations, de la politique didactique globale du musée.
Pour comprendre la spécificité et la complexité du discours scientifique, et notamment de la vulgarisation, nous le mettrons en relation avec d’autres discours, tels que celui de l’art.

Programme des séances

Premier jour (11/04): “Les statuts des images”
 Cette première journée de cours vise à explorer les notions de texte visuel et de statut des images. Après une introduction sur l’analyse plastique et figurative des images, nous examinerons la notion de statut. Les statuts sont des cadres institutionnels qui nous permettent de rendre signifiantes les images et les textes selon les valeurs qui sont propres aux différentes pratiques interprétatives (art, science, religion, information, etc.). Nous nous pencherons notamment sur deux statuts des images : le statut artistique et le statut scientifique, tout en prenant également en considération les caractéristiques des statuts éthico-politique, documentaire, publicitaire.

Deuxième jour (12/04): “Les systèmes sémiotiques autographiques et allographiques”
 Nous mettrons en comparaison les images scientifiques avec les images artistiques en portant également l’attention sur les caractéristiques des images scientifiques expérimentales telles que les « vues d’artistes », notamment utilisées en astrophysique. Nous emploierons la distinction entre systèmes sémiotiques autographiques et allographiques selon la théorie de Nelson Goodman (Langages de l’art. Une approche de la théorie des symboles, Paris, Hachette, 1990).

Troisième jour (13/04): “L’image entre expérimentation et vulgarisation”
 Nous aborderons la rhétorique des images scientifiques dans l’article de recherche et dans la vulgarisation, en essayant de rendre compte des différentes relations entre texte et image dans les deux macro-genres discursifs. Dans le cas de l’article de recherche, nous nous pencherons sur une analyse méréologique des images, qui nous permettra d’éclaircir la notion de diagramme.  En ce qui concerne le domaine de la vulgarisation, nous explorerons la notion d’autographisation et d’« artification ».

Quatrième et dernier jour (14/04): “La vulgarisation et les pratiques muséales”
Nous avancerons quelques propositions méthodologiques vouées à l’analyse des espaces muséales (musées des sciences) et des pratiques plus généralement. Nous reviendrons sur la relation entre domaine de l’art et domaine de la science en prenant appui sur la vulgarisation muséale comme lieu de médiation entre arts et sciences.

LECTURES RECOMMANDÉES

Sur les statuts de l’image photographique :
Pierluigi Basso Fossali & Maria Giulia Dondero, 2011, Sémiotique de la photographie, préface de Jacques Fontanille, Limoges, Pulim, 407 p. Préface et présentation : https://www.academia.edu/19604577/Sémiotique_de_la_photographie .

Sur les statuts artistique et publicitaire :
Maria Giulia Dondero, 2014, « Les aventures du corps et de l’identité dans la photographie de mode », Actes Sémiotiques, n° 117, « Sémiotique du vêtement, aujourd’hui », (Mathé dir.), URL : http://epublications.unilim.fr/revues/as/4979 .

Sur les statuts en relation au rapport langue/parole :
Maria Giulia Dondero, 2013, « Rhétorique et énonciation visuelle », Visible n°10, « Rhétorique et visualisation scientifique » (Chatenet & Mattozzi dirs.), pp. 9-31. https://www.academia.edu/23151669/Rhétorique_visuelle_et_énonciation .

Sur les systèmes sémiotiques autographiques et allographiques
Maria Giulia Dondero, 2010, « Sémiotique de l’image scientifique », Signata - Annales des sémiotiques/Annals of Semiotics, n° 1, Liège, Presses Universitaires de Liège (PULg), pp. 111-176.  https://www.academia.edu/23149281/Sémiotique_de_limage_scientifique .
Maria Giulia Dondero, 2009, « L’image scientifique : de la visualisation à la mathématisation et retour », Actes Sémiotiques n°112. URL : http://epublications.unilim.fr/revues/as/1653 .

Sur l’image entre expérimentation et vulgarisation
Anne Beyaert-Geslin & Maria Giulia Dondero, 2014, Arts et sciences. Approches sémiotiques et philosophiques des images, Presses Universitaires de Liège, coll. « Cultures sensibles ». Présentation: https://www.academia.edu/19560976/Arts_et_sciences._Approches_sémiotiques_et_philosophiques_des_images.
Maria Giulia Dondero, 2009, « L’iconographie des fluides entre science et art », Le sens de la métamorphose (Colas-Blaise & Beyaert-Geslin dirs), Pulim, Limoges, pp. 255-275. https://www.academia.edu/19622261/L_iconographie_des_fluides_entre_science_et_art .
Maria Giulia Dondero, 2012, « La totalité diagrammatique en mathématiques et en art », Visible n° 9, (Badir & Dondero dirs), pp. 117-138. https://www.academia.edu/23153627/La_totalité_diagrammatique_en_mathématiques_et_en_art .
Maria Giulia Dondero & Jacques Fontanille, 2012, Des images à problèmes. Le sens du visuel à l’épreuve de l’image scientifique, Limoges, Pulim. Présentation : https://www.academia.edu/19604795/Des_Images_à_problèmes._Le_sens_du_visuel_à_lépreuve_de_limage_scientifique .

Sur la sémiotique de l’action
Maria Giulia Dondero, 2014, « Sémiotique de l’action : textualisation et notation », CASA - Cadernos de Semiótica Aplicada, vol. 12, n°1, http://seer.fclar.unesp.br/casa/article/view/7117 , pp. 15-47.
V. Angenot, M. G Dondero, G. Joachim, S. Shirkhodaei, 2013, « Sémiotique de la communication en coprésence et à distance. Du textualisme à la sémiotique des pratiques », Interfaces Numériques, vol. 2, n°3, pp. 531-567. https://www.academia.edu/10974425/Sémiotique_de_la_communication_en_coprésence_et_à_distance._Du_textualisme_à_la_sémiotique_des_pratiques .

0 comentários:

Postar um comentário

Obrigado por enviar o seu comentário! Ele será publicado em breve.